Questions Fréquemment Posées

Mon voisin m'a dit que l'énurésie nocturne de mon enfant était causée par des troubles psychologiques. Est-ce vrai?

Non, l’énurésie n’est pas causée directement par des troubles psychologiques,

mais l’énurésie peut causer des problèmes psychologiques, affectant particulièrement l’estime de soi. Ces changements se normalisent après un traitement réussi de l’énurésie. Tout problème psychologique ou comportemental qui n’est pas une conséquence de l’énurésie nocturne ,doit être géré indépendamment des symptômes de l’énurésie.
... PLUS

Mon petit-fils de 6 ans a toujours mouillé le lit et ses parents ont eu le même problème - l'énurésie nocturne est-elle une maladie génétique?

L’énurésie nocturne est clairement une maladie héréditaire et dans environ 70% des cas,


au moins un autre membre de la famille a ou a eu le même problème que l’enfant. Par exemple, si une maman a souffert d’énurésie nocturne pendant son enfance, ses enfants seront 7 fois plus susceptibles de souffrir d’une énurésie. Un gène spécifique qui cause l’énurésie n’a pas encore été identifié, mais les recherches actuelles se concentrent sur cette question.
... PLUS

Mon fils ne se réveille pas la nuit et mouille son lit quand il dort. Est-ce qu’il a un sommeil profond?

Il est bien connu que les enfants souffrant d’énurésie nocturne sont incapables de se réveiller lorsqu’ils font pipi

la nuit. On pensait depuis de nombreuses années que le sommeil des énurétiques est très profond, mais des recherches récentes ont montré qu’ils ont une mauvaise qualité de sommeil avec de nombreux réveils incomplets. Ils semblent également avoir de nombreux « mouvements périodiques des membres » pendant le sommeil, un signe qui peut être lié aux tentatives de réveil.
... PLUS

Quelles sont les causes les plus courantes de l'énurésie nocturne et est-il possible d'identifier la cause sous-jacente chez mon enfant?

L’augmentation de la production d’urine pendant la nuit (= “polyurie nocturne”) et la diminution de la capacité

vésicale nocturne sont les deux causes les plus fréquentes de l’énurésie nocturne. Il est important de savoir que ces deux causes peuvent se produire en même temps chez un enfant. Il est possible de reconnaître lequel de ces deux facteurs joue un rôle dans le cas de votre enfant par de simples outils d’enregistrement à domicile.

En identifiant le volume maximal uriné sur un journal personnel (= “Graphique fréquences-volume”), il est possible de déterminer si un enfant souffre d’une “capacité vésicale réduite” (en comparant avec les valeurs normales publiées).

En enregistrant à la maison le volume d’urine nocturne, il est possible d’évaluer si l’enfant a une polyurie nocturne. Avec cette méthode, les couches sont pesées au coucher et à nouveau au réveil le matin.

La différence entre le poids de la couche + le volume de toute urine produite au cours de la nuit + le volume de la première urine produite le matin = le volume urinaire total de la nuit.

Ces valeurs sont donc comparées a des références de normes internationales acceptées pour la polyurie nocturne.

... PLUS

Pourquoi devons-nous voir un urologue ou un pédiatre dans ce cas?

Bien que la plupart des enfants souffrant d’énurésie nocturne depuis l’enfance n’aient aucune maladie sous-jacente dans

le système nerveux qui contrôle la fonction vésicale ou dans l’anatomie des voies urinaires, cela devrait être écarté par une visite chez votre médecin. De plus, le médecin déterminera si l’énurésie nocturne est le seul problème ou s’il y a d’autres problèmes à régler, comme par exemple des fuites pendant la journée, des signes d’une « vessie hyperactive » (envies fortes et fréquentes d’uriner), d’incontinence fécale, de constipation ou d’infections récurrentes de l’appareil urinaire. Si de tels signes sont présents, ils doivent être pris en charge avant d’instaurer un traitement contre l’énurésie nocturne.
... PLUS